Les invités

Sur cette page vous retrouverez les musiciens qui nous accompagnent ou qui nous ont accompagnés lors des concerts ou festivals par ordre alphabétique.

Arthur ANELLI ( guitare solo ) :

Guitariste autodidacte influencé par Django Reinhardt depuis son plus jeune âge, il a grandi sous l'inspiration du célèbre guitariste Marc Roger du groupe "Soleil Nomade" ( musique du film « La différence c’est que c’est pas pareil » avec François Berléand et Clémentine Célarié ).
Après avoir   multiplié les festivals dans le sud de la France, il vient d’être invité par Swig’65 comme soliste pour son concert au Celtic Pub , lieu musical incontournable de Tarbes, où il a obtenu un franc succès : son « feeling », ses improvisations pleines de  joie de vivre et sa façon d’exposer de belles mélodies ont enthousiasmé le public . Voilà un jeune musicien qui n'a pas fini de faire parler de lui !…

Arthur anelli

Jean Clermont

Jean Clermont commence la clarinette dès l'âge de sept ans à l'UML ( Union Musicale de Lourdes)... et n'en est pas peu fier. Grâce à la sollicitude de son professeur, monsieur Marcel Volivert , il est toujours musicien aujourd'hui. En effet, ce dernier comprenant rapidement que la musique classique n'était pas franchement la tasse de thé de son élève, il l'initie au jazz... avec un premier morceau qui s'appelait "Nuages", d'un certain… Django Reinhardt !. Quelques années plus tard, alors que tous ses copains achetaient des mobylettes pour «draguer» les filles, Jean décidait d'acheter un saxophone... Un investissement heureux !

En 1999, la rencontre avec Jean Doerr marque le début d'une belle aventure et aboutit à la création de « Djange Djass », quartet de jazz manouche. Depuis, il a également croisé les chemins des musiciens de Swing’65 : lorsque l’occasion se présente, il partage avec eux  le plaisir de retrouvailles musicales !

Paco DIAZ: Guitare solo - Chant :

Initié très jeune à la guitare par les « manouches » de Paris, il part ensuite en Amérique du Sud pour  travailler les rythmes latins…De retour en France, ses talents de chanteur lui permettent de se produire dans les bars de jazz parisiens ( le  « Flamingo » ) ou à Megève (« Les cinq rues » )…Il sera même invité au Gabon au « Cotton Club » de Libreville durant deux saisons…

Il devient à son retour le guitariste-chanteur du groupe toulousain « Pachamama », participant à de nombreux festivals du sud-ouest (Africafolies, Real ‘croches, etc…)

Choisissant ensuite les Hautes-Pyrénées, il y participe à de nombreuses manifestations, au point d’attirer l’attention d’Antenne 2 qui consacre un reportage à sa vie de musicien…

En 2002, de retour d’un voyage d’études à Cuba, il rencontre le guitariste rythmique J.C Pique, avec lequel il fonde, aidé par le bassiste M.Olivares, le trio « Gypswing » qui se produit dans divers lieux musicaux du 65, retrouvant ainsi sa musique de prédilection. Après un « breack » de quelques années, le voici de retour comme guitariste-chanteur de la formation « Swing’65 » pour notre plus grand plaisir…

 

 

 Paco

Eric LECORDIER

Musicien reconnu dans de nombreuses scènes de la Côte basque, du Béarn et de régions plus lointaines, il
se produit dans diverses formations jazz, be-bop ou bossa.

Comme beaucoup d’amoureux de la guitare, c’est
en écoutant le prestigieux Wes Montgomery qu’Eric Lecordier décide de travailler à plein temps la guitare jazz.

Après plusieurs années passées à travailler sur les disques de son « maître »,il s’est perfectionné dans diverses écoles de musique , comme par exemple le « Jazz Action » de Montpellier ,la classe de jazz de Serge Lazarevitch au Conservatoire de Perpignan, le Conservatoire Supérieur de San-Sébastien ,etc…


Ce travail acharné lui a permis d’obtenir une Médaille d’or  au Conservatoire des Landes.

C’est depuis longtemps qu’il avait à coeur de se frotter au style et au répertoire du « grand Django » :c’est maintenant chose faite et il le prouve avec ses diverse participations à SWING’65…
Il sera à nouveau l’invité de Swing’65 pour le prochain festival « Guitares en Concert » de Tournay le 30 juin 2012

 

 

 

Eric en solo à la MDA interprète Nuages: MP3

Daniel Hue, Violon

 

Né à Epinay sur Seine, Daniel Hue se tourne très tôt vers la musique, qu’il étudie au Conservatoire de Paris où il obtient en 1968 les premiers prix de violon et d’harmonie. Successivement premier violon à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, super-soliste à l’Orchestre Symphonique d’Amiens, il intègre peu après l’Orchestre National de Lorraine.
Violoniste éclectique, il s'est produit dans sa carrière avec plusieurs personnalités telles Rhoda Scott, Golden Gate Quartet, Marcel Daddi, a enregistré pour Coluche, F.Cabrel, Toots Thielemans, Léo Ferré…

Il est aujourd’hui installé dans le Béarn où il joue dans différentes formations locales comme « La Popote », « ELT » ( nouveau quartet jazz manouche d’Eric Lecordier ) etc.. Ses références tournent autour de Didier Lockwood, Eva Slongo, etc Depuis 2015, il a rejoint  le groupe Swing’65 …

Photo dan 2

Site créé avec Agenda Culturel